AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Saint-Sulpice de Grimbouville et Honfleur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fredy
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 29655
Age : 72
Localisation : Evreux
Date d'inscription : 29/11/2004

MessageSujet: Saint-Sulpice de Grimbouville et Honfleur   Ven 18 Mai 2012, 07:09

La balade d'aujourd'hui nous a été proposée sur OVS par Annick (Najda1900). Elle consistait en une marche autour d'un marais à Saint-Sulpice de Grimbouville. Ensuite, nous sommes allés déjeuner à Honfleur, ville dans laquelle nous avons marché ensuite. Puis, reprenant les voitures, nous sommes montés à la Côte de Grâce afin de voir le panorama sur Le Havre et l'estuaire de la Seine, et nous sommes rentrés.

La mairie de Saint-Sulpice est une maison datant du Moyen-Age. A l'époque, on payait des impôts sur la surface occupée au sol. Du coup, nombre de maisons étaient construites en s'évasant vers le haut :

Nous voici auprès de l'une des sources alimentant le marais de Saint-Sulpice. 12 personnes figurent sur cette photo. Ulysse ne fait pas partie de la balade aujourd'hui :

Le chemin que nous parcourons est bordé d'arbres taillés en têtards. Celui-ci est si vieux que son tronc est devenu énorme, faisant presque penser à un baobab africain :

Nous longeons une tourbière :

De nombreux ruisseaux parcourent la zone :

Les aubépines dégagent une délicieuse odeur de miel :

Soudain, surprise ! Nous découvrons un premier nid de cigognes, installé au sommet d'un vieux tronc de peuplier :

Il y en a de nombreux dans ce secteur. Trois sont visibles sur cette photo :

Dans la plupart des nids, il y a des jeunes dont s'occupe l'un des parents :



D'après les panneaux explicatifs disposés le long du circuit, cette plante est une gardamine :

Les chemins que nous parcourons sont parfois bien étroits :



Pendant un moment, nous longeons la Risle :

Une libellule sur une herbe. C'est une"libellule déprimée". Elle ne bouge pas du tout, mais réagit lorsqu'on la touche. J'ai tout le temps d'en faire une jolie photo :

De l'autre côté de la rivière, nous voyons des maisons généralement jolies. Beaucoup ont un toit de chaume sur lequel les iris sont en fleurs. C'est le cas de celle-ci qui, cependant, choque par sa couleur :

Nous continuons par un sentier au milieu de hautes herbes. Il est surprenant que ce chemin de randonnée ne soit pas mieux dégagé. En fait, c'est nous qui nous sommes trompés, nous avons loupé une bifurcation et nous allongeons le parcours par des chemins non prévus :

Cela nous amène à franchir, de manière quelque peu acrobatique, une clôture de barbelés, par un passage que Catherine a trouvé :

Dans un pré, des chevaux camarguais. Apparemment, il y a une femelle pleine :

Passage d'une cigogne en vol :

Ces vaches sont-elles Aubrac ou Salers ?

Nous étant trop éloignés, il nous faut faire un peu de route pour revenir à Saint-Sulpice. Ça ne fait rien, nous avons encore les yeux remplis des merveilles que nous y avons trouvées :

Nous avons repris les voitures, et nous voici à Honfleur, nous rendant en direction du Vieux Bassin :

Quelques photos faites sur ce site remarquable :





Il y a quelques années, j'y ai fait celle-ci, qui a gagné quelques concours photographiques :

Il fallait s'y attendre en s'installant à une terrasse autour du vieux bassin : nous nous sommes faits arnaquer par une usine à touristes. Les moules étaient trop petites, mais le vrai scandale est la portion de frites : 4,50 € (je dis bien quatre euros et cinquante centimes) pour un bol dans lequel il y a quelques frites à l'origine surgelée, à peine tièdes et sentant l'huile rance. C'est un foutage de gueule manifeste :

Je vous mets la devanture. Si, d'aventure, vous allez à Honfleur, surtout évitez cet établissement :

Après avoir pris, ailleurs, un café, nous nous baladons dans Honfleur. Il y a trop de monde dans les rues pour pouvoir y faire des photos intéressantes. Nous y rencontrons une sirène :

Une cour d'hôtel nous séduit. L'établissement s'intitule "La maison de Lucie". Vous connaissez ?



Vers 16 heures, nous nous sommes tous retrouvés auprès du parking. Nous avons repris les voitures et sommes montés jusqu'à la Côte de Grâce. J'ai pu retirer de la photo les personnes qu'il y avait devant l'église :

De là, il y a un magnifique panorama sur l'estuaire de la Seine, le Pont de Normandie et le Port du Hâvre :

Ils sont toujours 12, nous n'avons perdu personne en route :

A côté de l'église est implanté un carillon. J'y compte 21 cloches, sans compter toutes celles qui sont autour à regarder !

J'attends 17 heures et je fais une vidéo de l'animation. Remarquez que les cloches ne bougent pas, ce sont des marteaux qui les frappent :

Cela a marqué la fin de la balade. Vers 19 heures, j'étais de retour chez moi, les yeux encore remplis de toutes les belles choses vues. Et puis nous étions un sacré groupe de joyeux lurons et, malgré l'arnaque du repas, l'ambiance a été excellente. Ça a été une merveilleuse journée dont chacun d'entre nous, j'en suis sûr, gardera un excellent souvenir. Merci Annick.


_________________
Les scientifiques lisent des tas de livres et disent ne rien savoir.
Les religieux lisent un livre et prétendent tout expliquer.
Dans la tête à Frédy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Saint-Sulpice de Grimbouville et Honfleur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Saint-Sulpice de Grimbouville et Honfleur
» Saint sulpice plage
» SamYang Église Saint-Sulpice de Nogent le Roi
» Dosches Transports (Barberey Saint Sulpice, 10)
» Eglise Saint Sulpice (Paris VI)

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Libre Ecriture :: Choses vraies... mais peut-être pas :: Voyages et randonnées-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: