AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Sur le chemin de la Queyrille

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ralou
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 54
Age : 71
Date d'inscription : 24/04/2012

MessageSujet: Sur le chemin de la Queyrille   Sam 28 Juil 2012, 15:05

Soleil voilé, température agréable, légère brise, les ingrédients étaient réunis pour une rando matinale en ette fin juillet. Grâce au PDIPR de la Corrèze, j'ai sélectionné un itinéraire sur la commune de Queyssac-les-Vignes .

Point de départ, le village de Blancou



Après un chemin convenable, première difficulté : cette partie a été oubliée par le cantonnier nous dira Madame le Maire...



Tiens ! Curieuse annonce ...



Ah ! Ici, le recensement s'affiche :



Une maison de la Queyrille...



Là-bas, en face, le clocher de Queyssac



Parmi les etc... , sont-elles comptabilisées ces deux "ouilles" ?



Sur l'itinéraire, ces renfoncements sont autant de mini ruisseaux qui alimentent le Palsou au fond de la vallée
ou encore l'Escadrouillère qui passe à quelques centaines de mètres de la maison . Ici, par temps de pluie, il doit y avoir une jolie cascade...



De temps à autre, une balise et Salsa qui me guette, langue pendante et yeux de braise alors que ma moitié poursuit sa route...



Quel est ce parfum ? Du chèvre feuille et tout à côté des petites prunes acides



Au bourg de Queyssac, cette auberge était jadis renommée pour ses pets de nonne dont l'origine remonte aux Romains selon
http://fr.wikipedia.org/wiki/Pet_de_nonne



Depuis le siècle dernier, l'apparence du bourg n'a guère changé, mais aujourd'hui, nous n'y avons pas vu un chat!



Originale présentation des produits locaux ...



Sur cette image, on distingue les vignes qui fourniront du vin paillé, le noyer et sous le tunnel, sans doute des fraisiers.
A l'horizon, le Puy de Toul, c'est déjà le Lot et le Quercy...



Sur le chemin du retour, nous sommes surpris par ce chemin encaissé qui , il me plait de l'imaginer ! a été pavé par les Romains.



Il nous sera confirmé au cours de cette balade que la religion occupait une place importante en ces lieux : il y a la Croix du Battut,
un peu plus loin la Croix du Sauveur et celle-ci au milieu des bois...



Et voilà ! Enfin la voiture est retrouvée : soit, nous avançons à la vitesse des escargots, soit le temps est sous estimé,
à moins que les "erreurs d'aiguillage" (fort heureusement rectifiés par une charmante dame) et la capture d'images ait pris un temps imprévu ?
Toujours est-il que ce circuit a été parcouru en trois heures...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Passlou
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 3238
Age : 71
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 26/11/2007

MessageSujet: Re: Sur le chemin de la Queyrille   Sam 28 Juil 2012, 15:42

Très jolies photos Ralou. L'idée d'un petit village oublié avec 15 habitants me plait bien.

On se croirait coupé du monde mais cela resire le calme et la sérénité.

3h... 3 Jours... pour la randonnée, qu'importe,il faut prendre le temps qu'il faut.....

Merci d'avoir partagé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fredy
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 29842
Age : 72
Localisation : Evreux
Date d'inscription : 29/11/2004

MessageSujet: Re: Sur le chemin de la Queyrille   Sam 28 Juil 2012, 15:55

Je suis aussi de cet avis : une randonnée n'est pas une épreuve de marche forcée, bien au contraire. Elle doit nous permettre de prendre contact avec tout ce qui nous entoure, et de l'apprécier.

Beau reportage, merci.

_________________
Les scientifiques lisent des tas de livres et disent ne rien savoir.
Les religieux lisent un livre et prétendent tout expliquer.
Dans la tête à Frédy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ralou
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 54
Age : 71
Date d'inscription : 24/04/2012

MessageSujet: Re: Sur le chemin de la Queyrille   Sam 28 Juil 2012, 18:56

Merci Passiou et Fredy !!

Heureusement que le temps ne compte pas ...

Parce que je ne suis pas du genre rapide ce qui est accentué par l'observation nécessaire notamment pour capter des images,

voire examiner ce qui nous entoure: ce matin par exemple, il y avait les pruniers , les noyers ...

Ne serait-ce pas faire injure à la nature que de se priver de goûter ici et là une prune ?

( Dieu me pardonnera car elles seraient perdues quand même...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fredy
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 29842
Age : 72
Localisation : Evreux
Date d'inscription : 29/11/2004

MessageSujet: Re: Sur le chemin de la Queyrille   Sam 28 Juil 2012, 20:20

Les prunelles, petites prunes sauvages, on dit ici qu'elles ne peuvent être consommées qu'après une première gelée, en octobre ou novembre. Avant, elles sont trop acides.

_________________
Les scientifiques lisent des tas de livres et disent ne rien savoir.
Les religieux lisent un livre et prétendent tout expliquer.
Dans la tête à Frédy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sur le chemin de la Queyrille   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sur le chemin de la Queyrille
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sur le chemin de la Queyrille
» quelle truck pour sous bois, chemin ? slash/e-maxx/e-revo !
» Au détour d'un chemin sur Bréhat
» Chemin de table
» 1675 Pointed Crown Guard, Gilt, Chemin de Fer, et...Chocolat. >>>

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Libre Ecriture :: Choses vraies... mais peut-être pas :: Voyages et randonnées-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: