AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Réflexions et sensations.

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Réflexions et sensations.   Dim 19 Oct 2014, 07:29

Bonjour à tous
Comme promis je vous soumets mon premier "essai". Comme je l'ai précisé dans ma présentation je suis un gros nul en orthographe, je ne peu donc de demander votre indulgence sur ce point. Ceci dis je suis ouvert à toutes critiques et remarques, constructives de préférences bien sur. Voilà j'espère que cela vous plaira....

Par nature, et sans doute aussi par acquis , j'ai un esprit cartésien, j'ai tendance à ne croire qu'à ce que je vois, ce que je peu évaluer ou quantifier un peu comme un scientifique. Quand dans ma vie des choses, comme tout le monde, ont été de travers, je me suis toujours efforcé de disséquer et de comprendre les faits, et ce autant pour éviter de refaire mes erreurs que pour comprendre leur mode de fonctionnement. Cependant, j'ai toujours eu des ressentis, ce que l'ont pourrais interpréter comme  des pressentiments. Durant des années, j'ai occulter ces sensations, n'en tenant pas compte et vivant ma vie comme tout un chacun. Malgré tout, je ne pouvais pas ne pas ressentir, c'est pourquoi me sentant différent j'ai souvent recherché la solitude, ne me sentant pas très à l'aise avec mes semblables, je ne me reconnaissais pas dans leurs valeurs ou leur mode de vie.
Et puis un jour une femme est entrée dans ma vie, et elle a tout changer, j'ai passer trois merveilleuses années en sa compagnie, que ce soit en ligne au début puis lors de brèves rencontres ou en vie de couple. Malheureusement pour moi j'ai été incapable de la conserver dans ma vie, mais ce que j'ai vécu avec elle a dissous le brouillard devant mes yeux et créer le doute le plus profond dans mon esprit...
je suis toujours aussi seul, mais j'ai de plus en plus un besoin de spiritualité, pas au sens d'une divinité, mais de ressentir et de comprendre mes sensations. Durant ma vie j'ai par moment eu ce que certains appelleront prémonition,  d'autre sixième sens, et je pense que beaucoup d'entre nous ressente ce genre de choses. La sensation au réveil que la journée va être extraordinaire ou au contraire catastrophique, la mystérieuse modification de la perception du temps, que j'ai remarqué quand une chose de bon est sur le point de m'arriver. j'ai en effet remarqué que ma perception du temps, dans ce cas, se ralenti, il paraît plus long plus lent, les secondes durent des minutes, les minutes des heures et les heures des journées, inversement lorsque qu'un événement négatif est sur le point de se produire le temps passe trop vite et on a l'impression de se retrouver poussé sur une autoroute. Ce genre de sensation j'ai commencé à la ressentir sur des événements prévisibles, comme un noël, un anniversaire ou l'attente d'une promotion ou d'une récompense, ou inversement d'une punition ou réprimande, là, je peux raisonnablement me dire que je suis à l'origine de ce changement de perception, que c'est mon désire ardent ou ma peur qui ont modifié mes perceptions, d'un point de vue scientifique je suis à peu près sur que sur le plan physiologique ce pourrais être démontrer un peu comme l'augmentation d'adrénaline lorsque l'on vie des situations critiques. Là où je m'interroge c'est que je ressens aussi ce genre de sensation sur des événements imprévisibles, des faits incontrôlables, qui ne peuvent pas, selon mes connaissances, être anticipé.
Un matin, il y a plus de dix ans, mon père m'a téléphoner pour m'annoncer une triste nouvelle, eh bien avant même d'avoir décrocher, en fait dès la première sonnerie, mon cœur s'est serré et j'ai su de suite que c'était mon père qui m'appelait pour m'annoncer le décès de ma grand mère. Après avoir décrocher c'était bien lui et il m'annonçait bien cette triste nouvelle. Certes elle était malade et l'issue de son combat était plus que prévisible, mais comment dès une sonnerie j'ai su ou ressentie ça, je ne peu l'expliquer. Dans le même style, j'étais encore enfant, peu être dix ans, nous étions sur le point de partir en vacances en famille pour les fêtes de pâques, le véhicule de mes parents est tombé en panne, nous sommes donc rentrés à la maison. Ne voulant pas annuler nos vacances mon oncle nous a prêter sa voiture, et voilà un nouveau départ programmé pour le lendemain. Dès le lever j'ai ressentie un malaise, un mal être et malheureusement après avoir fait  à peine plus de 15 km nous avons eu un grave accident, la voiture est partie et tête à queue, nous avons percuter deux platanes de bonne taille et fini par nous arrêter, ma mère, pourtant très bonne conductrice, venait de perdre le contrôle de la voiture en dépassant une fourgonnette. Par bonheur aucun de nous quatre ne fut blesser gravement, mon père et ma mère devant eurent quelques égratignures, ma sœur quelques bleus et pour ma part je n'ai rien eu, pas un bleu pas un éraflure, ce qui vue l'état de la voiture après tient du miracle, elle est d'ailleurs partie à la casse ... Après les examens de rigueur mon père et ma mère sont rentré en début d'après midi, et ma mère qui nous propose de prendre le TGV dès le lendemain pour partir et là, en cœur, mon père et moi avons dit non !!! Plus tard, j'en ai parler avec lui et lui aussi avait eu ce pressentiment et qu'il pensait que nous ne devions pas partir en vacances.  Nous sommes donc rester à la maison pour ces vacances et fin de l'histoire.
Plus tard et moins dramatique, au début de la relation avec la femme dont je parlais plus haut, après une rencontre fortuite, nous avons continué à converser par mail, et, au début du moins, un soir ou  deux par semaine, je recevais un petit message de sa part, et à l'époque je travaillais à mon compte et je recevais une quantité de importante message à n'importe quelle heure, et bien a chaque fois que la messagerie sonnais pour une de ses messages, je le sentais dès que le son retentissais et là mon cœur s'emballais. et à chaque fois c'était bien elle. Comment mon corps ou mon esprit était (ou est)capable de savoir que une sonnerie parmi des dizaines d'autre était celle que j'attendais, d'autant que ses messages ne venais jamais à heures fixes, un peu quand on avait le temps, donc imprévisibles. Mais à chaque fois je j'avais ce pressentiment.
Je suis donc là, moi, le cartésien, à accepter des sensations qui ne peuvent être expliquées, et plus je me fis à ces sensations plus elles s'affinent et plus je peu m'y fier. Mais d'un autre coté je ne peu expliquer ce que je vie, et j'ai essayé de comprendre, de canaliser, ces sensations mais c'est un peu comme essayer d'arrêter le vent avec  ses doigts. Cela fait parti de moi, le renier ne servirait à rien, je ne peu que l'accepter et vivre avec. Peu être un jour quelqu'un sera capable de fournir une explication à ce genre de sensation. Pour ma part je pense que nous avons tous  ce genre de sensation, certain seront simplement plus sensible que d'autre, ou à l'esprit plus ouvert. Plus j'y pense et plus je me dis, que, durant notre histoire, nous avons perdu, par des années d'obscurantisme, dues à la religion dans un premier temps (plusieurs centaines années en fait) et puis par les hommes de sciences dont on aurait pu espérer un esprit plus ouvert, des connaissances sur les capacités de l'esprit humain que nos ancêtres semblais sinon maîtriser au moins utiliser, et qui sous couvert de sorcellerie où de choses du même style furent perdues. De nos jours nous en sommes réduit à considérer cela comme de la science fiction, mais franchement, l'électricité, ou tout autre technologie moderne ne semblerais pas être de la science fiction si on la ramenait 300 ans en arrière.

Merci de m'avoir lu.
Gunsmoke
Revenir en haut Aller en bas
 
Réflexions et sensations.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comics d'Hier et d'aujourd'hui réflexions.
» Courtes réflexions sur Chostakovich
» Sensations d'automne
» [Jouhandeau, Marcel] Réflexions sur la vie et le bonheur
» Parution : "Les réflexions d'une hôtesse de caisse"

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Libre Ecriture :: Choses vraies... mais peut-être pas :: Aventures diverses-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: