AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 C'est ce que je croyais..

Aller en bas 
AuteurMessage
Gagau
Invité



MessageSujet: C'est ce que je croyais..   Lun 26 Jan 2015, 18:35

On m'a toujours appris à profiter. Profiter de ce que je voyais, ce qu'il m'arrivait, des personnes qui m'entouraient. Je me suis toujours demandée ce que signifiait vraiment profiter. Avons-nous tous la même vision du profit ou tirons nous chacun un profit des choses et personnes comme nous les voyons nous mêmes ? Il me semble que ce terme est assez mal connoté...
 On m'a toujours appris que les choses changent avec le temps. Notre environnement change sans cesse et même lorsque nous nous décrivons en un instant t, notre personne est déjà tout autre à t+1. Vous connaissez bien sûr le dicton : un seul être vous manque et tout est dépeuplé. La vérité est que le manque, l'absence, modifie notre environnement et donc nous transforme. Ne pouvons-nous alors comprendre véritablement une personne qu'en sachant le nombre de personnes qui lui ont été absentes ? Je crois que la perte n'ouvre pas au gain. Je crois que la perte ne nous donne pas l'envie du gain. Plus concrètement, perdre quelqu'un ne vous aidera pas à aller vers l'avant, elle vous changera, c'est tout. Cette personne ou plutôt le sentiment de son absence vous guettera, comme le chocolat qui ne sort du placard qu'en période de chagrin.
 Un de perdu, 10 de retrouvés ? Vous y croyez vous ? Quand vous le dites à vos amis pour les réconfortez, le pensez-vous vraiment ? Un de perdu, un de perdu (à rajouter à la liste). Comment arrivons-nous encore à nous attacher ? L'attachement ne peut se faire sans risque. J'ai une sincère croyance en mon amitié avec quelques personnes mais puis-je être sûre pour autant que cette amitié ne faillira pas sous le coup du temps, des unions, des dessins professionnels et personnels ? Non. C'est assez triste finalement. Alors, je me dis que mon profit se réalisera seulement si j'arrête d'envisager. Envisager des sorties, envisager des conversations.
 Se libérer de ses expériences passées parce qu'elles bloquent notre épanouissement présent et nous traduisent comme nous étions dans le passé. Se libérer de ses projets parce qu'ils ne sont que des envies construites sur la personne en l'instant. Se libérer de l'idée que rien n'est important parce que tout a un impact, une personne peut nous apporter plus qu'une dizaine d'autres.

C'est tout cela que je crois aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
Fredy
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 30143
Age : 73
Localisation : Evreux
Date d'inscription : 29/11/2004

MessageSujet: Re: C'est ce que je croyais..   Mar 27 Jan 2015, 09:06

J'ai lu avec attention. Je ne sais encore quoi répondre.

_________________
Les scientifiques lisent des tas de livres et disent ne rien savoir.
Les religieux lisent un livre et prétendent tout expliquer.
Dans la tête à Frédy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fredy
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 30143
Age : 73
Localisation : Evreux
Date d'inscription : 29/11/2004

MessageSujet: Re: C'est ce que je croyais..   Mar 27 Jan 2015, 16:12

Un de perdu, dix de retrouvés, jamais deux sans trois, les deux font la paire... Ce ne sont que des superstitions populaires sans aucun fondement, des choses qu'on dit quand on a le sentiment que ça fera du bien de les entendre.

_________________
Les scientifiques lisent des tas de livres et disent ne rien savoir.
Les religieux lisent un livre et prétendent tout expliquer.
Dans la tête à Frédy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: C'est ce que je croyais..   

Revenir en haut Aller en bas
 
C'est ce que je croyais..
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Alice c'est plus compliqué que je ne le croyais
» Vous ici, je vous croyais au zoo ?
» San Antonio (Frédéric Dard)
» Je me croyais acteur mais j'étais figurant
» Les squatters du lys...

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Libre Ecriture :: Choses vraies... mais peut-être pas :: Aventures diverses-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: