AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Côte des Deux Amants, le matin, avec Annie et Danver

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fredy
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 29842
Age : 72
Localisation : Evreux
Date d'inscription : 29/11/2004

MessageSujet: Côte des Deux Amants, le matin, avec Annie et Danver   Ven 14 Aoû 2009, 13:52

Avec Annie et Danver, on a choisi cette fois de marcher le matin. Je leur ai proposé de remonter la Côte des deux Amants afin de pouvoir bénéficier du panorama sans avoir le soleil dans les yeux. Malheureusement le temps est resté très maussade, y-compris l’après-midi.

Voici le circuit que nous avons suivi. En réalité, nous n’avons pas traversé le barrage. D’une part parce que mon ami l’arbre aux racines aériennes n’est plus, d’autre part parce que Annie et Daniel n’ont guère goûté, la dernière fois, le parcours près du lac :


Bref, il est environ 9 heures lorsqu’on se met en marche. Les blousons sont encore de rigueur, mais on va vite les retirer, malgré le manque total de soleil :


Sur le fleuve, des nénuphars sauvages :


Parmi les plantes, les toiles d’araignées sont mises en évidence par la rosée :


Ca navigue beaucoup aujourd’hui :


Nous voilà au Val Pitant, au pied de la première montée :


Lorsque cette montée devient un simple sentier, un panneau présente les différentes essences de plantes qu’on va rencontrer :


Du haut de la première montée (on n’est qu’à mi-hauteur du coteau), découverte d’un premier panorama sur la vallée de la Seine, en amont de notre position :


En cheminant dans ce magnifique sentier, on remarque que l’association des toiles d’araignées et de la rosée du matin fait que les arbres ressemblent à des sapins de Noël :






Le chemin contourne la falaise et nous montre la Seine, cette fois en aval :


On est de nouveau parmi les arbres pour entamer la deuxième moitié de la montée :


Et nous voilà en haut. On voit dans le bas de la photo le sentier par lequel on est arrivés :


Des parapentistes ont planté là un bâton avec un ruban, ce qui leur permet d’estimer la qualité du vent :


Tout en haut de la côte, les vestiges du Château des Deux Amants :


En redescendant, on remarque la canopée en dessous nous et cette symphonie de verts composée par les différentes essences d’arbres :


En bas, alors qu’on retourne vers le fleuve, on remarque non loin de nous un chevreuil sorti du bois pour brouter. Je n’ai eu le temps d’en faire qu’une seule photo :


Lorsqu’on est arrivés au dessus des écluses, le porte-containers qu’on a vu amarré pendant la montée est passé. Un marinier présent sur l’écluse compte que la capacité de ce convoi est d’environ 180 containers. C'est-à-dire qu’il peut représenter à lui seul l’équivalent de 180 camions sur les routes. Superbe, non ?


Une autre péniche se présente et passe l’écluse. Pendant tout le temps de la manœuvre, une dame, à l’avant, lave le pont et la coque. Elle y apporte un très grand soin, lavant plusieurs fois au même endroit :




Et voilà, on est revenus auprès de ce petit bateau amarré près d’Amfreville Sous Les Monts, le village où sont garées nos voitures. Encore 200 mètres et on y est :


Décidément, il ne faut pas planifier cette balade mais la faire au débotté, sitôt que le temps est suffisamment beau.

_________________
Les scientifiques lisent des tas de livres et disent ne rien savoir.
Les religieux lisent un livre et prétendent tout expliquer.
Dans la tête à Frédy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Côte des Deux Amants, le matin, avec Annie et Danver   Ven 14 Aoû 2009, 17:59

Plusieurs mercis à l'adresse de Frédy, pour :

- Le choix d'une balade aussi équilibrée en termes de relief et de paysage, de quasi-inexistence de traversée urbaine, qui plus est le matin dès l'aube …
- La complétude et la qualité de son reportage …


En complément, voici quelques bonus pour vous (du moins l'espère-je)


----------------------------------


Que c'est difficile de saisir des nèpes en mouvement …




Papa, Maman et Bébé NÉNUPHARS se mirent dans l'onde paisible …




Hélas, une embarcation vient troubler leur(s) contemplation(s) (Merci Victor Hugo)




----------------------------------


La dominante de la journée, dans la montée de la Côte : une myriade de toiles d'araignées :

Façon "guirlande de Noël"








Pour le dessert, assurément, le panier de petits fruits givrés …




----------------------------------



En contrebas :


un double pousseur, toujours imposant quant au fret déplacé hors réseau routier …




un groupe de chevaux




un champ bien moissonné




les écluses d'AMFREVILLE-SOUS-LES-MONTS et le barrage de POSES …




un super-pousseur de conteneurs, avec son poste de pilotage en position haute …




Deux randonneurs apparemment méditatifs (merci, Alphonse de Lamartine) devant un aussi vaste panorama (au fond le lac de POSES) …




----------------------------------


Nous amorçons la descente et admirons les vertes nuances de la canopée.




Nul doute qu'à l'automne, un festival de roux, de mordoré, voire de rouge offriront un spectacle féerique (cependant, rien à voir avec les forêts canadiennes, Hi Marc Five-Five-O!)


----------------------------------


Nous arrivons tout juste à la grande écluse pour voir le super-pousseur sortir du sas.
Pour l'occasion, afin de pouvoir passer sous la passerelle, le poste de pilotage est en position basse.




Il s'ensuit pour nous, une assez longue période à étudier et à filmer le passage de la péniche suivante, mais aussi le lavage de la proue (se reporter au reportage de Frédy).

Nous avons la chance de bénéficier de la présence d'un marinier en retraite, lequel a fait l'essentiel de sa carrière sur la Seine.
Non seulement son père a été marinier dans le bassin ligurien … mais son grand-père a passé son existence sur le canal de BREST à NANTES, à l'époque où les péniches étaient halées par des chevaux.
Nous avons plaisir à évoquer aussi bien des aspects purement techniques que des aspects nostalgiques.
Nous allons même jusqu'à parler de "l'Homme du Picardie", célèbre feuilleton télévisé, interprété par Christian Barbier, feuilleton jugé fidèle à une époque (héroïque) de la batellerie.


----------------------------------


Les bonnes choses ayant une fin, et nous-mêmes une faim certaine, nous nous devons de rejoindre nos pénates.

Le retour se fait assez rapidement, ce qui nous permet de longer à tribord quelques péniches en attente (de quoi ? ), et à babord, les chevaux aperçus en gravissant la Côte, plus des moutons et de nombreuses poules..








----------------------------------


Bref, nous avons particulièrement apprécié cette balade sans réserve aucune.


Dernière édition par Danver le Sam 15 Aoû 2009, 05:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Odile
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 5449
Age : 72
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 23/01/2007

MessageSujet: Re: Côte des Deux Amants, le matin, avec Annie et Danver   Ven 14 Aoû 2009, 18:15

Fredy et Danver,
vous faites une sacré paire de randonneurs !
merci pour vos magnifiques reportages, cela fait envie, mais bigre quelle culture, quel amour de la nature vous partagez tous les deux avec Annie !

merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andy Paname
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 6842
Age : 72
Localisation : Menton
Date d'inscription : 31/10/2008

MessageSujet: Re: Côte des Deux Amants, le matin, avec Annie et Danver   Sam 15 Aoû 2009, 10:18

Salut, Fredy et Danver.

Merci pour ces magnifiques reportages sur vos randonnées.

Aussi, vous êtes mis tous les 2 aux "rangs d'honneur".

BRAVO!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Côte des Deux Amants, le matin, avec Annie et Danver   

Revenir en haut Aller en bas
 
Côte des Deux Amants, le matin, avec Annie et Danver
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Côte des Deux Amants, le matin, avec Annie et Danver
» La Côte des Deux Amants
» Poses et le panorama des Deux Amants... à pied !
» Les papillons bleus de la Cote des Deux Amants
» La Côte des Deux Amants

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Libre Ecriture :: Choses vraies... mais peut-être pas :: Voyages et randonnées-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: